Extrait 16 : Jean Genet

"Il se disait néanmoins que sa peinture était utile et parce que, pour lui comme pour Ernestine, l'art et la volupté avaient quelque chose de sacré, c'est-à-dire d'interdit les unissant indissociablement, Culafroy, qui de l'amour ne connaissait que de solitaires délices, les liait en une gerbe unique et se branlait sous son sarrau noir. Son bonheur était alors semblable à la douloureuse suavité des gencives sucées et, bien que ne sachant pas plus sucer qu'il ne connaissait Le Lorrain, Culafroy éprouvait alors un vertige inéluctable, incoercible, mais tout aussi fugace, et qui s'évanouissait comme disparaissait soudain le reflet d'un château dans l'eau d'or. Il pressentait qu'au-delà de l'extase, de toute extase, il en était une autre, semblable aux chambres secrètes dans la muraille des châteaux."

Gabrielle WITTKOP, Usages de faux, éd. Verticales, octobre 2018, avec une préface de Jean-Baptiste DEL AMO