Grâce à la passion et au travail de deux passionnés, Yasushi Noro et Akuki Yasui, Le Nécrophile a été traduit en japonais, et il est depuis peu disponible dans les librairies, dans un superbe coffret, dû à la maison d'éditions Kokusho-kanko-kai.

J'ai le plaisir, avant de vous en montrer plus quand j'aurai reçu mon propre exemplaire, de vous exposer une image de la boîte (le cercueil?) qui enferme le livre, transformant ainsi chaque lecteur en nécrophile du texte.

Je tiens tout particulièrement à remercier très chaleureusement les deux traducteurs, Akiko et Yasushi, pour leur ténacité éditoriale et leur amour de Gabrielle. Je songe au grand plaisir que cette traduction japonaise aurait représenté à ses yeux, elle qui s'est si souvent étonnée que ce ne soit pas encore le cas.









Nikola...