Après avoir signalé l'excellent article qu'Irma Vep avait consacré à Gabrielle Wittkop sur le blog du Vampire Réactif, j'aurais mauvaise grâce à passer sous silence une nouvelle investigation de sa part, cette fois-ci entièrement consacrée à Hemlock, roman désormais introuvable de Gabrielle, paru en 1988 aux Presses de la Renaissance, et dont la republication constituerait à mes yeux un acte de première grandeur.

En attendant cet heureux jour, je vous invite à lire les mots passionnants qu'Irma Vep consacre à l'ouvrage:

"Hemlock ou les poisons: une subjuguante trinité du double"

Les mots to be continued qui l'achèvent, sont une promesse de futures réjouissances, que l'assemblée des admirateurs de Gabrielle ne saurait manquer sous aucun prétexte.

Qu'il me soit permis, une nouvelle fois, de remercier Irma Vep pour l'acuité de son œil et la virtuosité de sa langue, deux outils qui, au service de sa dévorante passion littéraire, lui permettent de pénétrer magistralement les arcanes wittkopiennes.

Nikola...